Tuerie d'Orlando-48 des victimes identifiées, dit le maire

le , mis à jour à 15:38
0
 (Actualisé avec précisions et déclarations) 
    ORLANDO, Floride, 13 juin (Reuters) - Quarante-huit des 49 
victimes de la tuerie survenue ce week-end dans une discothèque 
fréquentée par des homosexuels à Orlando, en Floride, ont été 
identifiées à ce jour, a fait savoir lundi le maire de la ville, 
Buddy Dyer, lors d'une conférence de presse. 
    L'auteur de la tuerie a été abattu par la police. Il a été 
identifié comme étant Omar S. Mateen, un Américain habitant en 
Floride, fils d'immigrés afghans. 
    Les autorités avaient fait état dimanche d'un bilan de 50 
tués mais elles ont expliqué lundi que ce chiffre englobait 
Mateen, tué durant l'assaut de la police. 
    "Je ne peux pas imaginer que je pourrais être l'un des 
parents, que je pourrais savoir que l'un de mes proches figure 
peut-être parmi les tués et que je doive attendre", a dit le 
maire, en ajoutant que la moitié des familles, jusqu'à présent, 
avaient été informées des décès. 
    Au cours de la même conférence de presse, le gouverneur de 
Floride, Rick Scott, a demandé au président Barack Obama de 
décréter l'état d'urgence du fait de la tuerie, ce qui 
permettrait de dégager davantage de ressources fédérales pour 
aider les victimes. "L'attaque terroriste d'hier a été une 
attaque contre notre Etat et la nation tout entière", a dit Rick 
Scott. 
    Le chef de la police d'Orlando a déclaré à son tour pendant 
la conférence de presse que pendant la prise d'otages dans la 
boîte de nuit Pulse, l'auteur de la tuerie avait menacé de faire 
exploser une bombe et avait gardé la tête froide tout au long 
des négociations. 
    Selon le chef de la police, le fait de déclencher une 
intervention à l'intérieur de la discothèque a été une bonne 
décision, qui a permis de sauver de nombreuses vies. 
    Une troisième arme a été retrouvée à l'intérieur du véhicule 
du tireur, ont déclaré par ailleurs les forces de l'ordre. 
 
 (Bureau de Washington; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant