Tu sais que tu suis le foot en vacances quand...

le
0
Tu sais que tu suis le foot en vacances quand...
Tu sais que tu suis le foot en vacances quand...

Sacrifié sur l'autel du soleil, la reprise du championnat n'est pas à son aise lors des étés sablés. Entre galères, débrouilles, et envie irrépressible de regarder un match, tu sais que tu suis (ou essaies) de suivre la balle ronde en vacances quand...

Tu t'es toujours demandé pourquoi ces idiots reprenaient en aout, et pas en septembre. Comme tout le monde quoi !

Néanmoins, l'idée de décaler ton voyage, voire d'annuler, t'a déjà traversé l'esprit.

tu te rassures, en te disant qu'il n'y aucun enseignement à tirer des premiers matchs.

Même si ne pas assister au premier succès de ton équipe est un crève-cœur.

La vache, c'est Reims le leader ?

tu as repéré le seul bar du village dans lequel tu as posé tes valises pour trois semaines. Télé, check !

tu as demandé au tenancier, généralement un vieux moustachu ou une quarantenaire un peu forte, s'il diffusait des matchs.

Tu envisages avec angoisse la réponse à cette question : "Vous avez Canal ? Ou Beinsport ? Ma Chaîne Sport peut-être ?"

En réalité, tu connais déjà la réponse.

Selon la région ou tu es parti, tu te doutes du match que le bar du coin choisira de diffuser.

et espères donc que ton équipe jouera contre l'OM.



Tu es à l'étranger. Ca joue comment en Premier League croate ?

Tu sais que miser sur ce petit club chypriote qui vient brillamment de passer son tour d'Europa League vaut le détour.

Tu ne peux t'empêcher de regarder les résultats sur ton portable.

Et même si tu as le wifi à l'hôtel ou à l'appart, l'impatience fait maigrir ton forfait 3G.

D'ailleurs, tu sais désormais activer et désactiver l'option "Données à l'étranger" les yeux fermés.

tu maudis ce pote qui dispose d'une maison de famille avec tous les abonnements.

... "Tiens, ça fait combien de temps que j'ai pas acheté L'Équipe ?"

Dans l'euphorie de la soirée mousse, tu as oublié qu'il y avait une soirée de championnat ce samedi là.

En même temps, tu n'aurais jamais rencontré cette étudiante colombienne si tu avais regardé Angers-Troyes.

Tu es en Thaïlande, et les résultats sont tombés en plein milieu d'une Full Moon Party. Et un "tic-tac" pour fêter la victoire de Lille…










































Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant