Tu sais que tu prépares un tournoi de foot quand...

le
0
Tu sais que tu prépares un tournoi de foot quand...
Tu sais que tu prépares un tournoi de foot quand...

Avant de connaître la joie de s'envoyer une merguez et un coca entre deux matchs de poule, avant de pouvoir se consoler d'une défaite en faisant remarquer à tes coéquipiers que, dans l'équipe d'en face, il n'y avait que des mecs qui auraient pu devenir pros, il faut bien souvent passer par des galères en tous genres. Tu sais que tu prépares un tournoi de foot quand...

t'as toujours un pote qui peut.

puis finalement qui ne peut pas.

puis qui finit par se pointer le matin même sans avoir prévenu personne.

tu passes des heures à élaborer des tactiques et des schémas de jeu : "Là , je pars sur le côté, tu la mets en profondeur, et je te la fous dans l'axe. " Imparable.

pour qu'au premier match, la moitié de ton équipe te dise : "Je joue quel poste moi déjà ?"

tu cherches pendant des jours et des jours le gars qui acceptera de jouer gardien.

et qu'importe qu'il soit nul, nain ou manchot, tu veux juste t'éviter le supplice de "tourner aux cages ".

tu as forcément une feuille qui traîne sur ton bureau : celle avec ton effectif, les postes, et les amis qui ne "sont pas encore sÃ"rs de pouvoir venir".

tu perds 50% de tes joueurs quand tu annonces que le rendez-vous est fixé à huit heures du mat' et à trente bornes de chez vous.

et tu sais que les 50% qui restent se pointeront à moitié bourrés après une nuit de deux heures : "T'inquiète, ça va le faire." Toi, tu t'es reposé tranquillement devant le programme de divertissement de TF1.

d'ailleurs, juste avant le premier match du tournoi, tes potes restent loin des considérations tactiques : " Soirée de malade ! On a fini par un strip poker avec Justine et Anaïs..."

après avoir envoyé 300 textos, 40 relances par mail, avoir fait trois fois le tour de la ville pour passer chez tes potes, tu as enfin réussi à réunir la somme nécessaire à l'inscription.

tu as soigneusement décrotté tes "stabis" et préparé ton maillot Manchester United floqué "Beckham ". Ou "Andy Cole" si tu es un puriste. Ou "Scholes" si tu es ce pote pas top techniquement, mais qui compense en courant sept kilomètres.

finalement, tu devras jouer en chasuble jaune.

à peine arrivé sur le site, tu regardes les autres équipes s'échauffer. Et tu remarques que ce grand mec en maillot "Équipe de France" peut faire très mal.

tu t'étais promis d'aller courir tous les soirs la semaine précédant le tournoi et d'arrêter la clope. Résultat : 500 mètres et cinq paquets de Marlboro Gold. Bon ratio.

il t'est arrivé…
































Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant