Tu sais que tu étais bulgare en France en 1993 quand...

le
0
Tu sais que tu étais bulgare en France en 1993 quand...
Tu sais que tu étais bulgare en France en 1993 quand...

Avant cette soirée de novembre, tu coulais des jours heureux en France. Mais toi, jeune Bulgare, membre d'une émigration discrète et qui ne faisait pas de vagues, tu as vu ta vie changer en deux buts de Kostadinov. Depuis, plus rien n'a jamais été pareil. Toi, tu sais que tu étais bulgare en France en 1993 quand...

… pour toi, le danger était à chaque coin de rue.

… tu t'es inscrit à l'athlétisme en décembre 1993. Section sprint, bien sûr.

… l'entraîneur de ton club n'avait jamais vu quelqu'un s'entraîner si dur et progresser si rapidement, et se demandait d'où tu tenais ta motivation.

… à cette époque, tu avais aussi appelé ta mairie pour demander à enlever le -ov de ton nom.

… tu connais par cœur le bruit des dents qui grincent.

… en même temps, tu l'entends à chaque fois que tu réponds " Non, c'est d'origine bulgare " à ceux qui te demandent si tu es russe.

… tu sais que même vingt-cinq ans plus tard, l'effet provoqué par le mot " bulgare " est toujours aussi puissant.

… Mikhailov, Houbtchev, Borimirov, Kostadinov, Stoitchkov, Balakov, Letchkov... Ton Hall of fame ressemble au casting des Promesses de l'ombre.

… tu es très objectif quand tu jures que tu n'as jamais vu de plus beau pied gauche que celui de Hristo Stoitchkov.

Youtube

… et puis ce Ballon d'or 1994, quelle émotion... Après avoir vu un Bulgare soulever ce trophée, tu t'es définitivement dit que tu pouvais mourir en paix.

… aujourd'hui, le retour des ultras au Parc te fait bien rigoler. Car tu sais que personne n'a jamais mis autant d'ambiance porte d'Auteuil que tes vingt-deux salopards quand ils ont fêté le but de Kostadinov et leur qualification.

… secrètement, tu as toujours eu envie d'appeler ton fils Émile. Mais tu ne voulais pas qu'il se fasse saquer par les professeurs toute sa vie.

… dans les années qui ont suivi, tu as arrêté de manger des yaourts. La…

























Lire la suite de l'article sur SoFoot.com