Tu sais que ton équipe ne reverra jamais la Ligue 1 quand...

le
0
Tu sais que ton équipe ne reverra jamais la Ligue 1 quand...
Tu sais que ton équipe ne reverra jamais la Ligue 1 quand...

Il n'y a pas si longtemps, ton équipe faisait encore partie de l'élite, y a même vécu des heures glorieuses et a fait vibrer ta ville durant de longues années. Mais aujourd'hui, tu manges ton pain noir. Depuis cette foutue descente, ton club a abandonné toute ambition et s'est enlisé en L2, voire pire encore. Toi, tu ne vois plus le bout du tunnel. Tu sais que ton équipe ne reverra jamais la Ligue 1 quand...

tu ne sais plus combien ça coûte d'aller à Paris, Lyon ou Marseille. En revanche, tu connais par cœur le prix des TER pour aller à Laval, Clermont-Ferrand ou Niort.

tu es allé faire ton Erasmus à Leeds.

et tu as un correspondant à Catane. Vos conversations te font du bien.

tu es strasbourgeois.

tu n'écoutes même plus les anciens dans les tribunes qui te parlent de cette époque où vous jouiez le titre en première division.

après de multiples séances de maraboutisme, tu as même réussi à oublier qu'il y a quelques années, ton club jouait l'Europe et se déplaçait à Milan ou à Munich.

tu t'es mis à t'intéresser au sport dans lequel l'équipe de ta ville est performante.

et mine de rien, les règles du hockey sur glace sont plutôt compliquées.

Lui, c'est François-Pierre Guenette (Dragons de Rouen)

tu t'es habitué aux choix bidons de ton club au mercato.

cette année, tu l'as encore vu recruter un milieu de terrain remplaçant en équipe de Tanzanie pour l'utiliser comme arrière gauche.

optimiste, comme d'habitude, tu t'es dit que les dirigeants avaient eu du nez et que ça pourrait être une bonne pioche.

et puis tu l'as vu jouer.

tu détestes ton père, qui supportait le club à la bonne époque et qui ne se gêne pas pour te le rappeler.

tu penses que, au même titre que la pollution ou le taux de chômage, c'est entièrement la faute des gens de sa génération si ceux de ton âge se retrouvent dans cette galère.

tu as trouvé des avantages au mauvais niveau de ton club. Les places de stade à 5 euros par exemple.

tu n'es jamais heureux au mois de mai.

chaque match Sochaux–Auxerre te met les larmes aux yeux.

tu penses que Serge Atlaoui a plus de chance d'obtenir sa liberté que ton club sa remontée.

à FIFA, tu ne prends plus que des équipes qui ont deux étoiles.

le président de ton club est parti en croisade contre l'Azerbaïdjan.

tu es…










































Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant