Tu sais que Bordeaux-Marseille est le vrai classique de la Ligue 1 quand...

le
0
Tu sais que Bordeaux-Marseille est le vrai classique de la Ligue 1 quand...
Tu sais que Bordeaux-Marseille est le vrai classique de la Ligue 1 quand...

Ce dimanche, Bordeaux reçoit l'Olympique de Marseille. Une affiche du championnat de France, une vraie. LA vraie. Et pas seulement grâce au record d'invincibilité des Girondins à domicile. Entre Bordelais et Phocéens, la rivalité dure depuis de milieu des 80's. Et elle n'a rien de factice.

tu as plus de trente ans.

tu sais que la rivalité entre Claude Bez et Bernard Tapie dans les 80's, c'était un vrai truc de bonhomme. Autre chose que cette mascarade entre Paris et Marseille, montée de toute pièce par Canal+.

d'ailleurs, tu te souviens parfaitement de la façon dont Bez à accueilli Tapie dans le merveilleux monde du championnat de France, en le traitant de "traître, d'escroc et de charlatan". Fallait pas draguer Tigana dans le dos de la moustache de Claude, Nanard.

pour toi, le transfert le plus important de l'histoire du championnat de France est bien entendu celui d'Alain Giresse, de Bordeaux vers Marseille, à l'été 1986, après 22 ans passés en Gironde. Elle est là, la vraie déclaration de guerre entre les deux clubs. Et si tu es bordelais, comme Bez, tu as traité Gigi Lescure de "salaud".

mais tu as quand même souffert pour lui, lors de son retour à Bordeaux avec le maillot marseillais, quand tu as vu le traitement que lui a réservé Gernot Rohr.

et quand Claude Bez a fait bloquer les comptes de l'OM en représailles du départ de Giresse, tu t'es dit que le bègue était quand même costaud.

pour toi, 1977, ce n'est pas l'élection de Jacques Chirac à la mairie de Paris, ni même les naissances de David Trezeguet ou Rohff. Non, 1977, ce n'est rien d'autre que l'année de la dernière victoire marseillaise à Bordeaux, et rien d'autre. But de Victor Zvunka, putain !

parfois, en repensant à cette date, tu entends craquer la jambe de Daniel Jeandupeux sous la pression de la semelle de Marc Berdoll. Même si tu n'étais pas né.

à ce propos, tu aimes raconter la légende selon laquelle le bus marseillais n'a pu quitter Lescure sans trop de dégâts, au seul motif que Berdoll ne se trouvait pas à l'intérieur, préférant passer la nuit dans un recoin du stade avant de regagner les Bouches-du-Rhône en catimini le lendemain.

pour toi, Anthony Modeste est avant tout l'homme qui a égalisé en 2010, alors que l'invincibilité bordelaise à domicile était à deux minutes de tomber.

tu as bien entendu Christophe Dugarry, quand il a déclaré qu'il n'avait "jamais été supporter" et que "ce sont les joueurs qui procurent les émotions. Le blason, rien à foutre !" Mais tu n'es pas d'accord.

à chaque fois que tu croises une Cadillac,…






















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant