Tsunami de 2004 : la Cour des comptes a enquêté sur l'utilisation des dons

le
0
Les Sages regrettent dans un rapport que des associations humanitaires aient dépensé, pour d'autres projets, l'argent reçu.

Il y a un an, Haïti était presque anéantie. Un pays en poussière, désarticulé, 220.000 morts. Pour parer à l'urgence et financer la reconstruction, les Français ont donné près de 100 millions. Loin des 371 millions qui avaient été récoltés lors du tsunami. Le 26 décembre 2004, des vagues gigantesques avaient déferlé sur l'Asie, dévastant des villages entiers, semant la mort aussi parmi les touristes occidentaux venus se reposer sur ces plages paradisiaques. Avant même de faire appel aux dons, les ONG avaient reçu des milliers de chèques de particuliers. Un afflux d'argent considérable, inédit et jamais répété depuis... Pour vérifier que cette manne serve les victimes du tsunami, la Cour des comptes a suivi, année après année, le destin de ces dons et vient de finaliser son deuxième rapport, que Le Figaro s'est procuré.

Globalement, «les 32 associations humanitaires françaises mobilisées ont dépensé les dons à bon escient», constate la cour.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant