Tsuji, la pension beaujolaise des futurs grands chefs japonais

le
0

Au bout d'une route perdue au milieu des vignes du Beaujolais, un panneau en japonais, aussi incongru qu'inattendu, indique l'école Tsuji. C'est ici que la crème des futurs chefs japonais vient se former à la cuisine française. Durée: 02:24

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant