Tspiras juge nécessaire de restructurer la dette grecque

le
1

ATHENES, 30 mars (Reuters) - Une restructuration de la dette de la Grèce est nécessaire pour que le pays puisse la rembourser, a déclaré lundi Alexis Tsipras, reprenant ainsi un thème majeur de sa campagne électorale lui ayant permis de parvenir au pouvoir en janvier. Le Premier ministre grec a assuré que son gouvernement était prêt à mettre en oeuvre l'accord conclu en février avec les autres pays de la zone euro sur une prolongation de l'aide à la Grèce, mais pas à n'importe quel coût. "Il est vrai que nous tentons de parvenir à un compromis honnête avec nos créanciers mais il ne faut pas attendre de notre part un accord sans condition", a dit Alexis Tsipras devant la Vouli, le parlement grec. Il a appelé l'opposition de centre-droit, auparavant au pouvoir, à soutenir les efforts de son gouvernement dans les négociations avec les créanciers de la Grèce et dans sa volonté de mettre fin à l'austérité, en affirmant que cette stratégie portait ses fruits. Une nouvelle loi facilitant le remboursement des arriérés d'impôts a déjà permis de faire rentrer 100 millions d'euros dans les caisses de l'Etat en une semaine, a déclaré Alexis Tsipras. (Lefteris Papadimas et Renee Maltezou; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le lundi 30 mar 2015 à 21:37

    même combat qu'Hollande

Partenaires Taux