Tsonga face à sa bête noire

le
0
Tsonga face à sa bête noire
Tsonga face à sa bête noire

Il y a une éternité, Jo-Wilfried Tsonga était un des joueurs que Novak Djokovic détestait affronter. Dans son livre « Service gagnant », le Serbe détaillait ainsi comment il avait touché le fond en perdant face au Français en quarts à Melbourne en 2010. A cette époque-là, JWT menait 5-2 dans leurs duels. Depuis ? Deux victoires du Tricolore, dont une sur forfait, pour treize succès du numéro un mondial. Aujourd'hui détenteur de douze titres du Grand Chelem, Djoko ne craint plus Tsonga tant il a trouvé la clé de son jeu. Cette nuit, il va donc falloir que le 11e joueur mondial change de partition, sous peine de se faire encore découper le service par les retours adverses, ou être promené dans tous les coins du court sans jamais pouvoir déclencher son coup droit.

 

Le Français y croit

 

D'où peut venir l'espoir ? De cette victoire à Toronto en 2014 et de leur match à Indian Wells cette année perdu sur deux jeux décisifs alors qu'il trouvait des débuts de réponse. Celui qui a souvent dit que « Nole » avait gâché sa carrière, y croit. « Je me sens bien, je suis hyper concentré et l'objectif est toujours d'aller chercher la victoire, assure Tsonga, battu par le Serbe en finale de l'Open d'Australie 2008. Le plus grand challenge, c'est de l'empêcher d'être tranquille et de distribuer le jeu. Et d'être bon au retour pour mettre pas mal de pression. »

 

Djokovic préfère les bons souvenirs, et glisse que « c'est toujours un plaisir de jouer Jo, car ça rappelle mon premier Majeur en 2008 ». Mais avec ses soucis au poignet gauche et au coude droit, le patron se méfie : « Jo est un grand serveur, un joueur dont il faut se méfier. Nous avons souvent eu de belles batailles. Je suis content de mon niveau malgré mon manque de matchs. »

 

Tsonga refuse de penser qu'il n'aura pas un Djokovic au top en face. « J'attends toujours le Djokovic pas au meilleur de sa forme... (rire) Car pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant