Tsonga : " À chaque fois des moments exceptionnels "

le
0
Tsonga : " À chaque fois des moments exceptionnels "
Tsonga : " À chaque fois des moments exceptionnels "

Encore sur un nuage à l'heure de se présenter en conférence de presse, après son exploit en quarts de finale de Roland-Garros contre Kei Nishikori, Jo-Wilfried Tsonga est revenu sur ce match épique et sur la demi-finale qui l'attend contre Stan Wawrinka.

Jo-Wilfried Tsonga, qu’est-ce qui a changé avant et après l’interruption ? Parce qu’on a eu droit à deux matchs différents…
C’était un match différent quand il est revenu des vestiaires. Il a dû discuter un peu avec ses entraîneurs. Il a eu le bon briefing. Moi je n’avais pas grand-chose à changer car je jouais très bien. Le but était de continuer à bien jouer comme je le faisais déjà. Lui est revenu avec des intentions différents, ça m’a énormément gêné, il a été plus agressif et a moins raté du fond du court. Il est revenu à deux sets partout et j’ai finalement été plus solide dans mes engagements dans ce cinquième set, j’ai mis plus d’intensité physique et ça m’a permis de l’emporter.

Au niveau mental, on vous a vu plusieurs fois fermer les yeux et souffler, vous avez appris des choses là-dessus ?
Non, j’essaye juste de faire un peu le vide. Les matchs sont super intenses, c’est difficile d’effacer un peu tout ce qui s’est passé, donc on essaye de faire le vide. 

« Wawrinka joue très bien ce moment »

Vous avez fait une déclaration au public à la fin du match en inscrivant « Roland je t’aime » sur le court…
Oui ils sont top. Ils me soutiennent toutes les éditions, à chaque fois c’est des moments exceptionnels. Il n’y a pas une année où je ne peux pas dire « c’était top l’ambiance », donc voilà, j’espère tout simplement que je vais réussir à les maintenir sur le feu comme ça, et que par mes résultats je vais réussir à les enflammer.

Ca compte vraiment le fait d’être français ici ?
Oui je pense que ça compte vraiment. On a un petit avantage en étant français puisque c’est vrai que c’est pesant d’avoir le public contre soit tout le match. Faudra demander à Berdych ou à Nishikori ou même aux autres ce que ça fait, mais en tout cas nous, on sait que c’est déstabilisant quand le public commence à applaudir nos fautes. A Roland, le public est relativement fair-play et n’applaudit pas forcément les fautes de l’adversaire, par contre il nous encourage énormément et ça c’est bien.

Maintenant vous allez affronter Stan Wawrinka en demi-finales…
C’est un super joueur qui joue très bien en ce moment. Il n’y a pas grand-chose à dire sur lui, hormis le fait que je ne vais pas vanter ses mérites. Tout le monde connaît ses qualités, il a gagné un Grand Chelem dernièrement, il bat régulièrement les membres du top 10. Il est très fort. Ca va être à mois d’arriver avec les bonnes intentions sur le court pour lui donner du fil à retordre. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant