Tsipras va démissionner, vers des élections le 20 septembre

le
5
DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES ANNONCÉES POUR LE 20 SEPTEMBRE EN GRÈCE
DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES ANNONCÉES POUR LE 20 SEPTEMBRE EN GRÈCE

ATHENES (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras va remettre aujourd'hui sa démission au chef de l'Etat afin d'ouvrir la voie à la tenue d'élections législatives anticipées le 20 septembre, a annoncé jeudi un responsable gouvernemental.

Arrivé au pouvoir en janvier, Alexis Tsipras est confronté à une fronde de l'aile la plus à gauche de son parti, Syriza, depuis qu'il a conclu un accord avec les créanciers d'Athènes sur l'octroi d'un troisième plan d'aide financière à la Grèce en échange de nouvelles mesures d'austérité.

Le Premier ministre, qui a perdu sa majorité parlementaire, devrait faire une déclaration télévisée dans la soirée.

"L'objectif est d'avoir des élections le 20 septembre", a dit une source gouvernementale après une rencontre entre Alexis Tsipras, les principaux dirigeants de son parti Syriza et des ministres pour discuter de cette question.

La Constitution grecque prévoit une procédure relativement complexe pour l'organisation d'élections anticipées lorsque celles-ci doivent se tenir moins de douze mois après le scrutin précédent.

Une fois que le Premier ministre aura remis sa démission, le chef de l'Etat, Prokopis Pavlopoulos, ne pourra pas convoquer immédiatement un nouveau scrutin mais d'abord consulter les dirigeants des autres partis pour voir s'ils sont en mesure de former un gouvernement.

Ce n'est qu'en cas d'échec de ces consultations - plus que probable compte tenu de la composition du Parlement - que des élections seront organisées.

(Renee Maltezou; Pierre Sérisier et Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR le jeudi 20 aout 2015 à 18:49

    La censure veille. Visiblement on est au pays de la liberté d'expression.

  • rleonard le jeudi 20 aout 2015 à 18:47

    comme ca les nouveaux ne se sentiront pas engagés par les décisions qu'il a prises et se donneront le droit de ne pas rembourser les dettes et les nouveaux prets !!! elle est pas belle la vie !!! et nos hauts stratèges se seront encore fait avoir à nos frais ( les contribuables taillables et corvéables à merci )

  • ZvR le jeudi 20 aout 2015 à 18:34

    D'ailleurs son sourire jusqu'aux oreilles indique bien sa satisfaction suite à un travail bien fait.

  • jjd47 le jeudi 20 aout 2015 à 18:11

    quel dommage que les Grecs n'aient pas été jusqu'au bout et demandé l'aide de Poutine pour sortir de l'euro, laisser pourrir leurs banques faillitaires complices du système et s'affranchir du FMI et de Merckel!

  • NORDGHAZ le jeudi 20 aout 2015 à 18:06

    en attendant les europeens vont renflouer les banques grecques et patienter jusqu'au resultat des prochaines elections