Tsipras: "la Grèce n'accepte pas le chantage"

le
0

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a affirmé jeudi que son pays "ne fait pas de chantage et n'accepte pas le chantage", alors qu'Athènes a entamé des négociations difficiles avec ses partenaires de la zone euro sur la suite de son programme de redressement. Durée:01:14

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant