Trump : un clown à la Maison-Blanche ?

le
3
La permanente de Donald Trump décoiffe l'Amérique (...) et l'idée qu'il puisse devenir président des États-Unis n'a plus rien de saugrenu, écrit Jean-Louis Hervois dans La Charente libre.
La permanente de Donald Trump décoiffe l'Amérique (...) et l'idée qu'il puisse devenir président des États-Unis n'a plus rien de saugrenu, écrit Jean-Louis Hervois dans La Charente libre.

Selon les éditorialistes, la perspective d'une victoire de l'homme d'affaires américain Donald Trump, à l'issue des primaires pour la Maison-Blanche, ne fait plus rire personne et surtout pas les républicains. "Beaucoup voient en lui un charlatan", constate Johan Hufnagel, dans Libération. Mais "clairement, depuis qu'il engrange les victoires dans la primaire de son parti, la perspective d'un triomphe du milliardaire ne fait plus rire personne (...) faut-il avoir peur du grand méchant Trump ?" s'interroge le journaliste, qui souligne que le candidat "anti-establishment" est "prêt à toutes les injures et outrances pour s'attirer les suffrages de la base républicaine".

"Le personnage est cauchemardesque. Il peut dire tout et son contraire", assure Jean-Marcel Bouguereau, de La République des Pyrénées. "On le prenait pour un clown et voici que son arrivée éventuelle à la Maison-Blanche ressemble de moins en moins à une bonne blague !" constate l'éditorialiste, qui prévient : "Son investiture probable risque de faire imploser le vieux parti conservateur qui ne l'a pas vu venir et peine à lui faire barrage."

"Un fanfaron à la moumoute fauve"

Patrice Chabanet, du Journal de la Haute-Marne, partage le même avis : "La progression au bulldozer de Donald Trump inquiète l'appareil du Parti républicain. Leur angoisse : comment arrêter l'irrésistible ascension d'un électron libre ?" Et de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le jeudi 3 mar 2016 à 08:58

    L'ensemble de la presse française fait campagne contre Trump. Aucun article approfondi sur le sujet. Des journaleux pitoyables.

  • noterb1 le jeudi 3 mar 2016 à 08:54

    on a les politiques qu'on mérie . La droite française est bien passée de De Gaulle à ... Sarkozy ! Alors rien ne parait impossible .

  • ne41pm le jeudi 3 mar 2016 à 08:44

    bizarre ces journalistes le traitant de clown . Il a fait des etudes et il est milliardaire .