Trump retire les accréditations du Washington Post pour sa campagne

le
0
    WASHINGTON/NEW YORK, 14 juin (Reuters) - Donald Trump a 
annoncé lundi qu'il retirait leurs accréditations aux 
journalistes du Washington Post, les empêchant ainsi d'accéder 
aux zones réservées à la presse dans le cadre de sa campagne 
pour l'élection présidentielle du 8 novembre aux Etats-Unis. 
    Le Washington Post est l'un des journaux les plus influents 
aux Etats-Unis. 
    "Ils n'ont aucune intégrité journalistique et il écrivent 
des choses fausses sur M. Trump", a dit l'équipe de campagne du 
probable candidat républicain dans un communiqué. "Un mauvais 
article ne dérange pas M. Trump, mais il faut qu'il soit 
honnête", ajoute l'équipe, avant de réitérer sa critique du 
journal, détenu par Jeff Bezos, également propriétaire du groupe 
Amazon  AMZN.O . 
    Refuser à des organes de presse l'accès aux événements de 
campagne est inhabituel dans un contexte d'élection 
présidentielle. Ces accès sont nécessaires aux reporters et aux 
photographes pour bénéficier de sièges réservés, voyager avec 
les équipes de campagne et entrer dans les conférences de 
presse. 
    "La décision de Donald Trump de suspendre les accès presse 
du Washington Post n'est rien moins qu'un rejet du rôle joué par 
une presse libre et indépendante", a réagi le directeur de la 
rédaction du journal, Marty Baron, dans un communiqué. 
    "Quand la couverture ne correspond pas à ce que le candidat 
veut, alors l'organe de presse est interdit. Le Post va 
continuer à couvrir Donald Trump comme il l'a fait tout du long: 
honorablement, honnêtement, rigoureusement, activement et 
inébranlablement. Nous sommes fiers de notre couverture et nous 
allons la poursuivre." 
 
 (Ginger Gibson et Emily Flitter; Julie Carriat pour le service 
français, édité par Bertrand Boucey) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant