Trump réfute les accusations de violences sexuelles

le
0
    WASHINGTON, 13 octobre (Reuters) - Donald Trump a réfuté 
jeudi les accusations de violences sexuelles proférées à son 
encontre par plusieurs femmes, assurant que leurs dires étaient 
"totalement et absolument faux". 
    "Ces accusations sont grotesques, absurdes et défient la 
vérité, le bon sens et la logique", a déclaré le candidat 
républicain lors d'un rassemblement organisé en Floride. 
    "Nous avons déjà réuni des preuves significatives pour 
confronter ces mensonges et elles seront rendues publiques de la 
meilleure des manières, en temps voulu, très rapidement", a dit 
l'homme d'affaires à ses partisans. 
    Le New York Times a publié jeudi les témoignages de deux 
femmes qui accusent Donald Trump de les avoir agressées 
sexuellement. Quelques heures après le New York Times, plusieurs 
autres organes de presse ont publié des témoignages similaires. 
Le magazine People publie notamment un récit à la première 
personne d'une de ses journalistes, Natasha Stoynoff. 
  
    Le "Times" a annoncé jeudi soir qu'il refusait de retirer 
ses articles comme l'équipe de campagne de Donald Trump le lui 
demandait. Le quotidien se dit prêt à se défendre devant la 
justice, si besoin. 
 
 (Steve Holland et Doina Chiacu, Nicolas Delame pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant