Trump promet à Clinton qu'il va durcir le ton

le
0
    COLORADO SPRINGS, Colorado, 30 juillet (Reuters) - Donald 
Trump a prévenu vendredi son adversaire démocrate, Hillary 
Clinton, qu'il ne mettrait plus de gants après les attaques qui 
l'ont visé lors de la convention démocrate de Philadelphie. 
    Donald Trump achevait vendredi une tournée de cinq jours au 
cours de laquelle il a traversé sept Etats et, pour le cinquième 
jour consécutif, il a pu entendre ses partisans scander 
"Enfermez-la" à chaque fois qu'il prononçait le nom de sa 
rivale. 
    Pour les partisans du candidat républicain, Hillary Clinton 
doit être poursuivie pour sa gestion de la politique étrangère 
américaine lorsqu'elle était secrétaire d'Etat et pour avoir 
gardé sa messagerie privée à cette époque plutôt que les 
serveurs sécurisés du gouvernement. 
    Après avoir tenté toute la semaine de dissuader ses 
partisans de scander leur slogan favori, Donald Trump a lancé 
vendredi: "Je commence à être d'accord avec vous, vraiment". 
"Fini de jouer au gars sympa", a-t-il ajouté. 
    Le candidat républicain a servi de punching-ball aux 
différents orateurs qui se sont succédés cette semaine à la 
convention démocrate et qui, les uns après les autres, ont jugé 
qu'il n'avait pas le tempérament nécessaire pour occuper la 
Maison blanche. 
 
 (Steve Holland,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant