Trump menace la production auto allemande aux USA, dit Berlin

le
0
    BERLIN, 16 janvier (Reuters) - La production des 
constructeurs automobiles allemands aux Etats-Unis pourrait être 
remise en cause si le président américain élu Donald Trump met 
en oeuvre des mesures commerciales protectionnistes, a dit lundi 
à Reuters Jürgen Hardt, le chargé de la coopération 
transatlantique au sein du gouvernement allemand. 
    "S'agissant de l'industrie automobile allemande, quelqu'un 
devra lui (à Donald Trump) expliquer que des entreprises 
allemandes produisent déjà aux Etats-Unis, exportant à partir de 
là dans le monde entier", a-t-il souligné. 
    "Cela serait remis en question si Donald Trump mettait en 
mouvement une spirale protectionniste internationale." 
    Dans un entretien publié lundi par le journal allemand Bild, 
Donald Trump reproche aux constructeurs allemands de ne pas 
produire plus de voitures aux Etats-Unis et il menace notamment 
BMW  BMWG.DE  de taxer à 35% les véhicules que le constructeur 
compte fabriquer dans une nouvelle usine au Mexique pour les 
exporter vers le marché américain.   
    Il y a une dizaine de jours, Donald Trump s'en était pris à 
Toyota  7203.T  pour les mêmes raisons.   
    Sous le coup des menaces de l'homme d'affaires, qui sera 
officiellement investi vendredi à la Maison blanche, le titre 
BMW perd 1,4% vers 09h50 GMT à la Bourse de Francfort, 
entraînant dans son sillage les actions Daimler  DAIGn.DE  
(-1,6%) et Volkswagen  VOWG_p.DE  (-1,95%). 
    En raison notamment du recul des constructeurs allemands, 
l'indice regroupant les valeurs automobiles européennes  .SXAP  
cède 1,51%, le repli sectoriel le plus marqué à ce stade de la 
séance. 
    Jürgen Hardt a également dit que des membres du Congrès lui 
avaient assuré que les Etats-Unis resteraient un partenaire 
fiable au sein de l'Otan, précisant que le Congrès ne 
permettrait pas à l'exécutif d'abandonner son rôle au sein de 
l'alliance militaire. 
 
 (Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par 
Marc Angrand) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant