Trump-Les milieux d'affaires sont "optimistes"-Lévy (Publicis)

le
0
    * Le futur président US est un pragmatique, dit Maurice Lévy 
    * Le numéro 1 de Publicis réitère sa prudence pour la fin 
d'année 
    * Le titre recule en Bourse 
 
 (Actualisé avec déclarations supplémentaires et cours) 
    par Mathieu Rosemain 
    BARCELONE, 18 novembre (Reuters) - Les milieux d'affaires 
restent optimistes sur la politique économique qui sera menée 
par le futur président des Etats-Unis Donald Trump, a déclaré 
vendredi le président du directoire de Publicis  PUBP.PA , 
Maurice Lévy. 
    S'exprimant en marge de la conférence de Morgan Stanley sur 
les TMT à Barcelone, le dirigeant a également réitéré son 
extrême prudence pour la fin d'année du numéro trois mondial de 
la publicité, qui recule en Bourse dans l'après-midi. 
    Lors de la publication du chiffre d'affaires de Publicis au 
troisième trimestre, Maurice Lévy avait déjà prévenu que le 
dernier trimestre serait marqué par des ajustements de budget, 
classiques pour la période, et l'impact réitéré de pertes de 
budget.   
    "On se retrouve avec un certain nombre d'éléments de vents 
contraires sur lesquels on a exprimé déjà beaucoup de prudence", 
a redit Maurice Lévy dans le cadre d'un entretien à Reuters. 
    "Il faut s'attendre à un 4e trimestre assez incertain, on 
est toujours extrêmement prudent sur le quatrième trimestre", 
a-t-il déclaré. 
    A 15h00, l'action Publicis recule de 1,37% à 60,57 euros, 
accusant la forte baisse de l'indice vedette parisien CAC 40 
 .FCHI  en repli de 0,21% au même moment. 
    Alors que la victoire surprise du conservateur Donald Trump 
à l'élection présidentielle américaine a suscité l'émoi, le PDG 
de Publicis souligne le caractère "pragmatique" du futur 
dirigeant. 
    "Après le premier moment de surprise passé, l'élection de 
Trump a plutôt rassuré", a déclaré Maurice Lévy. 
    "Tout le monde et tous ceux qui le connaissent savent que 
c'est un pragmatique et donc, de ce fait, il ne sera pas poussé 
par des dogmes qui vont l'amener à prendre des décisions 
théologiques." 
    Donald Trump a promis d'investir massivement dans les 
infrastructures aux Etats-Unis, ce qui devrait favoriser 
l'emploi et donner un coup de pouce au pouvoir d'achat des 
consommateurs, a souligné Maurice Lévy. 
    "Il y a un peu une incohérence entre baisser les impôts et 
investir massivement dans les infrastructures mais les marchés 
ne voient que la 'big picture'", a encore observé le patron de 
Publicis. "Mais les entreprises sont plutôt optimistes." 
    Il a en outre ajouté que l'impact de l'élection de Donald 
Trump sur l'activité de Publicis devrait se faire sentir au 
cours de 2017 mais pas sur le quatrième trimestre de cette 
année. 
 
 (Avec Matthieu Protard et Gwénaëlle Barzic à Paris, édité par 
Gilles Guillaume) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant