Trump, l'homme qui secoue l'Amérique

le
0
Trump, l'homme qui secoue l'Amérique
Trump, l'homme qui secoue l'Amérique

Ce sera son D-Day. Dans la nuit de jeudi, Donald Trump devrait — sauf coup de théâtre — être élu candidat du Parti républicain dans la course à la Maison-Blanche. Un sacre qui aura pour cadre la convention nationale du parti, à Cleveland (Ohio). Un milliardaire, dont la fortune se chiffre à 10 Mds$ (9 Mds€), star de la téléréalité aux accents xénophobes, pourrait donc devenir, le 8 novembre, le 45 e président de la première puissance mondiale. Le septuagénaire Trump et Hillary Clinton, 68 ans, qui sera probablement élue candidate des démocrates lors de la convention de Philadelphie (Pennsylvanie) la semaine prochaine, sont au coude-à-coude : 40 % des voix chacun dans les sondages, alors que Clinton avait six points d'avance en juin. De plus, le réservoir de voix que représente le troisième compétiteur, le libertarien (courant ultralibéral attaché à la liberté individuelle et partisan d'une moindre intervention de l'Etat) Gary Johnson, dépasse désormais les 10 %, renforçant les incertitudes sur le résultat final.

 

Crédité à 1 % des voix l'an dernier

 

Que de chemin parcouru et d'obstacles franchis depuis ce 15 juin 2015, quand ce natif de Brooklyn s'est lancé dans les primaires républicaines depuis la Trump Tower de Manhattan ! Crédité de 1 % seulement des intentions de vote, il n'alimentait encore que les pages loisirs des journaux. Trois mois plus tard, ce virtuose médiatique grimpait à 17 % et coiffait au poteau ses seize rivaux républicains, avant de les mettre KO et de rester seul en lice... Depuis, le voilà qui tient le premier rôle, transformant la présidentielle en référendum « pour ou contre Trump ».

 

Mais qui est-il vraiment ? Un fils à papa — son père avait déjà fait fortune dans l'immobilier — paradant au bras de sa troisième femme, top-modèle slovène de 25 ans sa cadette ? Pas seulement. Même ses opposants le reconnaissent, l'homme à la mèche rebelle est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant