Trump et Poutine évoquent au téléphone Syrie et Corée du Nord

le
0
    MOSCOU/WASHINGTON, 2 mai (Reuters) - Vladimir Poutine et 
Donald Trump ont convenu mardi au téléphone d'oeuvrer ensemble à 
la consolidation d'une fragile trêve en Syrie, lors de leur 
premier entretien téléphonique depuis les frappes aériennes 
américaines contre le régime syrien le 4 avril, rapportent le 
Kremlin et la Maison blanche. 
    Les deux dirigeants ont convenu que "toutes les parties 
doivent faire tout leur possible pour mettre un terme à la 
violence" en Syrie, a déclaré la présidence américaine.  
    La présidence russe a qualifié de constructive cette 
conversation téléphonique entre les deux hommes, la troisième 
depuis l'arrivée au pouvoir du milliardaire américain à la 
présidence des Etats-Unis en janvier. 
    La Maison blanche a évoqué dans un communiqué une "très 
bonne" discussion et annoncé que Washington enverrait un 
représentant aux pourparlers sur la trêve en Syrie qui se 
dérouleront mercredi et jeudi à Astana, au Kazakhstan.  
    "Ils ont aussi discuté longuement de leur coopération pour 
éradiquer le terrorisme à travers le Moyen-Orient. Enfin, ils 
ont parlé de la meilleure manière de résoudre la situation très 
dangereuse en Corée du Nord", a ajouté la Maison blanche.  
    Sur le dossier nord-coréen, le Kremlin a précisé que 
Vladimir Poutine avait appelé à la retenue et que les deux 
hommes étaient d'accord tenter de progresser sur le plan 
diplomatique. 
    Donald Trump et Vladimir Poutine se sont également dits 
ouverts à l'idée d'une rencontre en tête à tête en marge du 
sommet du G20 à Hambourg en juillet prochain, selon le 
communiqué du Kremlin.  
 
 (Alexander Winning, Steve Holland; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant