Trump dit qu'il va continuer d'utiliser Twitter

le , mis à jour à 17:05
1
    WASHINGTON, 18 janvier (Reuters) - Donald Trump a déclaré 
mercredi qu'il continuera d'utiliser Twitter après sa prestation 
de serment, vendredi, comme il l'a fait tout au long de sa 
campagne, dans un entretien diffusé par Fox News. 
    "Bon, je n'aime pas twitter. Il y a d'autres choses que 
j'aimerais faire. Mais les médias sont très malhonnêtes avec 
moi, la presse est très malhonnête. Et c'est la seule manière 
pour moi de contre-attaquer", a déclaré le président élu. 
    Homme d'affaires et ancienne vedette de la télévision, 
Donald Trump a souvent utilisé Twitter durant sa campagne pour 
exposer son point de vue, parfois adresser des critiques 
cinglantes à ses adversaires. 
    Il entretient des relations orageuses avec plusieurs grands 
médias américains, qu'il qualifie de "médias dominants", et a 
interdit à certains grands titres de suivre sa campagne ou 
insulté certains de leurs journalistes. 
    Selon le futur secrétaire général de la Maison blanche, 
l'équipe de Donald Trump a songé à déménager la salle de presse. 
    "La presse est devenue folle alors j'ai dit : 'Ne 
déménageons pas'. Mais certains membres de la presse ne pourront 
plus venir", a-t-il prévenu. 
    "Il y a tant de monde qui veut venir que nous devrons 
choisir qui peut entrer dans la salle et je pense que cela va en 
exciter d'autres", a dit Donald Trump. 
    "Mais nous leur avons proposé une salle bien plus grande 
parce que nous avons besoin d'une salle bien plus grande, nous 
avons proposé de le faire, mais ils sont devenus fous." 
    "Et bientôt, ils vont venir pleurer pour avoir une salle 
beaucoup plus grande." 
    L'actuelle salle de presse de la Maison blanche compte 49 
places attribuées par l'Association des correspondants de presse 
de la Maison blanche, actuellement dirigée par Jeff Mason, 
correspondant de Reuters. 
 
 (Doina Chiacu, Nicolas Delame pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • housssss le mercredi 18 jan 2017 à 17:29

    Chapeau bas Mr Trump