Trump adoucit sa position sur la torture-WSJ

le
0
    par Doina Chiacu 
    WASHINGTON, 4 mars (Reuters) - Donald Trump a adouci 
vendredi sa position sur l'usage de la torture, déclarant au 
Wall Street Journal qu'il n'ordonnerait pas aux militaires 
américains d'aller à l'encontre du droit international. 
    "Je sais que les Etats-Unis sont liés par les lois et les 
traités et je n'ordonnerai pas à notre armée ou à d'autres de 
violer ces lois et je leur demanderai conseil sur ce genre de 
question", a déclaré le candidat à l'investiture républicaine. 
    "Je n'ordonnerai pas à un officier de désobéir. Il est clair 
qu'en tant que président, je me plierai aux lois comme tous les 
Américains et j'en prendrai la responsabilité." 
    Lors d'un débat organisé jeudi soir entre candidats à 
l'investiture républicaine, Donald Trump a déclaré qu'il 
pourrait demander à des militaires d'aller à l'encontre de la 
loi en utilisant des méthodes d'interrogatoires controversées, 
comme celle de la simulation de noyade. 
    Cette méthode a été interdite par le président Barack Obama 
en 2009 quelques jours après sa prise de fonction. 
 
 (Doina Chiacu,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant