Trump a pris l'engagement de défendre la Corée du Sud-Yonhap

le
0
    SEOUL, 10 novembre (Reuters) - Le président américain élu 
Donald Trump a pris l'engagement de défendre la Corée du Sud 
dans le cadre de l'alliance de sécurité en vigueur entre Séoul 
et Washington à l'occasion d'une conversation téléphonique jeudi 
avec la présidente Park Geun-hye, rapporte l'agence de presse 
Yonhap, citant des sources diplomatiques. 
    Au cours de sa campagne présidentielle, le magnat immobilier 
avait dit qu'il était prêt à retirer les troupes américaines 
basées en Corée du Sud si Séoul ne contribuait pas davantage au 
financement de leur présence dans le pays. 
     Il y a environ 28.500 soldats américains stationnés en 
Corée du Sud, toujours techniquement en guerre avec la Corée du 
Nord. 
    Le bureau de la présidente sud-coréenne a confirmé la 
conversation téléphonique avec Donald Trump, sans évoquer dans 
l'immédiat la teneur de la discussion. 
 
 (Jack Kim et Ju-min Park, Benoît Van Overstraeten pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant