Truffe du Périgord : le marché de Saint-Alvère ferme pour cause de pénurie

le
0

Truffe du Périgord : le marché de Saint-Alvère ferme pour cause de pénurie
Truffe du Périgord : le marché de Saint-Alvère ferme pour cause de pénurie

Un marché incontournable pour une production confidentielle

Tous les ans, le premier jour du marché de Saint-Alvère (Dordogne) sonne l?ouverture de la saison de vente de truffes dans tout le département. Les producteurs, dix semaines durant, proposent leurs trésors aux particuliers comme aux professionnels de la restauration. Il existe ainsi 13 marchés aux truffes en Dordogne, qui proposent différentes catégories de truffe, depuis l?« Extra » jusqu?aux truffes de deuxième catégorie.

Une pénurie quasi immédiate

Cette année, un peu moins de 13 kilos se sont échangés lors de l?ouverture du marché, soit sept de moins que l?an passé. Parmi ces truffes, seuls deux kilos ont été labélisés « Catégorie 1 », avec des prix avoisinant les 650 euros le kilo. Beaucoup de truffes, en effet, n?étaient pas arrivées à maturité ou étaient abîmées. Conséquence de cette offre plus que restreinte : le marché de Saint-Alvère a fermé ses portes au bout de quelques minutes.

La météo en cause ?

Selon les professionnels, la sècheresse estivale serait responsable de cette pénurie de truffes. La Dordogne a en effet connu, cette année, une exceptionnelle période de 14 semaines sans précipitations. Or la truffe apprécie une terre humide pour s?exprimer pleinement. Résultat : seuls les producteurs qui ont eu recours à l?arrosage ont pu produire les précieux champignons. Pour le consommateur, il n?y aura donc pas vraiment d?autre choix que de recourir à la truffe d?importation, en provenance d?Espagne, d?Italie ou encore de Chine. Mais ces truffes n?ont pas le prestige du fameux « diamant noir du Périgord »?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant