Troyes s'envole, le Gazélec plombé

le
0
Troyes s'envole, le Gazélec plombé
Troyes s'envole, le Gazélec plombé

Au terme d'une soirée qui a vu les trois premiers de championnat jouer, c'est Troyes qui fait la bonne opération du jour en s'imposant face à Clermont (1-0), alors qu'Angers cale (0-0), et que le Gazélec coule (2-0). En bas, Valenciennes se donne de l'air (1-0), alors que Tours a laissé filer une victoire précieuse (2-1).

  • Angers/Niort : 0–0 Meilleure équipe de L2 depuis la reprise, Angers avait en ligne de mire la montée. Du coup, les locaux mettent rapidement le pied sur le ballon. Mais possession n'est pas synonyme de victoire en première période, puisque les hommes de Moulin ne parviennent pas à inquiéter Niort. Enfin ça, c'était jusqu'à deux accélérations de Ngando. Mais malheureusement pour le joueur prêté par Rennes, il trouve sur son chemin un Delecroix inspiré, qui empêche l'attaquant angevin de trouver la faille à deux reprises. En deuxième période, les locaux accentuent encore un peu plus leur domination, mais les Chamois parviennent à garder l'équilibre jusqu'à la fin de la rencontre. Une soirée sans pour Angers.

  • Ajaccio/Créteil : 0–1 But : C.Ndoye (16e)
    Rencontre entre deux formations menacées par la zone rouge, qui n'ont pour seul objectif que de regarder dans le rétroviseur. C'est Créteil qui passe au vert en premier, puisque Cheick Ndoye profite d'une frappe d'un coéquipier pour redresser la trajectoire du ballon et ouvrir le score. C'est à peu près tout en première période, pour deux équipes qui jouent à un rythme plutôt tranquille. En seconde période, c'est Diop, pour les Cristoliens, qui n'est pas loin de doubler la mise, mais si sa frappe passe au-delà du gardien, l'arrière-garde corse sauve sur sa ligne. Dans la foulée, Vidémont peut égaliser pour les Corses, mais son penalty heurte le poteau de Kerboriou. Un manqué qui ne pardonne pas. Il ne faisait pas bon venir de l'Île de Beauté ce soir.

  • Nancy/Laval : 1–1 Y.Hadji (3e) // Zeoula (70e)
    Dans un duel de prétendants au podium, c'est Nancy qui pique le premier. Sur un centre aérien, Hadji s'envole plus haut que tout le monde. Si sa tête est repoussée par la défense, sa frappe n'est elle que déviée par le crâne de Couturier, et elle finit dans la lucarne de Cappone. En face, les Tangos ne trouvent pas le bon rythme, et peuvent remercier la maladresse des attaquants nancéiens, qui permet à Laval de rester dans la danse. Beaucoup d'occasions gâchées, et Nancy finit par se prendre les pieds dans le tapis. Zeoula enroule parfaitement son ballon et vient tromper Paul Nardi pour permettre aux siens de revenir à la marque. Un nul qui ne fait pas les...






  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant