Troyes rétrogradé ?

le
0
Troyes rétrogradé ?
Troyes rétrogradé ?

Selon les informations du Parisien, Troyes devrait être rétrogradé par la DNCG, qui reprocherait aux dirigeants aubois une certaine légèreté dans la gestion du club.

Faute de présenter des garanties financières suffisantes, Troyes devrait être rétrogradé par la DNCG, a-t-on appris dans les colonnes du Parisien. Avec un déficit de cinq millions d’euros, le club du président Daniel Masoni se verrait reprocher une certaine légèreté dans sa gestion. Dans son budget pour la saison prochaine, les Aubois auraient notamment inclus le transfert impayé de Granddi Ngoyi à Palerme (de l’ordre de 800 000 euros).

Une bonne nouvelle pour l'Evian TGFC ?

Toujours selon le quotidien francilien, les dirigeants troyens seraient néanmoins sereins face à cette menace. Champion de Ligue 2, le club entraîné par Jean-Marc Furlan aurait d’ores et déjà prévu de faire appel de cette décision. Histoire de bénéficier de davantage de temps pour trouver les fonds nécessaires (et notamment régler le dossier de l’ancien Parisien Granddi Ngoyi et finaliser la vente de Corentin Jean à Monaco). En cas de rétrogradation confirmée par les instances, l’Evian TGFC (18eme de L1) serait alors repêché.

Communiqué de Troyes
Afin d’apaiser toutes rumeurs mal informées, le club tient à faire un point sur les suites du dossier soutenu le 17 juin dernier devant la DNCG. À cet instant le club a été averti oralement seulement d’un avis défavorable.

L’ESTAC a pris acte de cet avis, qui diffère à titre conservatoire son accession en Ligue 1.

En réponse à cette notification, le Président Daniel Masoni tient à rassurer :

« Bien loin du mauvais scénario que cette notification pourrait laisser entendre, il est important de rassurer l’ensemble des supporters, partenaires et parties prenantes de la vie du club.

Les raisons de cette décision défavorable sont essentiellement liées à un décalage dans la concrétisation d’éléments financiers complémentaires, ces derniers n’ayant pu être présentés lors de notre audience du 17 juin dernier devant la DNCG.

Le club a aujourd’hui en main toutes les informations et les garanties nécessaires pour rassurer la Direction Nationale du Contrôle de Gestion sur sa santé financière et sa viabilité dans l’élite.

À la réception de cette notification, l’ESTAC fera bien sûr appel de cette décision et je ne doute pas un instant que le club disputera son premier match de Ligue 1, face au Gazélec Ajaccio le 8 août prochain. »

Par souci de transparence, le Président Daniel Masoni organise une conférence de presse demain (samedi 27/06) à 11h30 au Stade de l’Aube, en salle d’interview et sera accompagné de Francis Boudin, directeur du club et de Jean-Marc Furlan.

Samedi, dans l’après-midi, le groupe troyen prendra la direction du Touquet pour son premier stage de préparation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant