Troyes joue un vilain tour à Reims

le
0

Dans un derby très rythmé, les Troyens obtiennent leur première victoire à domicile cette saison. Ils gardent ainsi la pression sur Reims qui ne possède que deux points d’avance sur la zone rouge.

Le debrief

Reims joue à se faire peur. Avec cette défaite face à son voisin et rival troyen, les Rémois ne sont plus qu’à deux longueurs de la zone de relégation et donnent un peu plus d’espoir au Gazélec Ajaccio Ajaccio et à Toulouse (à trois points de Reims). Autant dire que ce revers va relancer la fin de saison et surtout mettre beaucoup de suspense concernant les deux clubs qui rejoindront Troyes en Ligue 2 la saison prochaine. L’ESTAC connaît ce samedi soir sa première victoire de la saison à domicile et surtout avec la manière. Les hommes de Mohamed Bradja ont su mettre tous les ingrédients pour gêner et inquiéter une équipe rémoise trop timorée et surtout trop timide. En menant 2-0, Troyes a su faire la différence pour se mettre à l’abri, même si les Rémois sont revenus au score et ont tout tenté pour arracher au moins un point dans l’Aube. Un point qui avec les circonstances au classement peut coûter très cher dans cette fin de saison. Reims n’a plus le choix et va devoir se réveiller dans ce « money-time » et prendre les points pour pouvoir se sauver. Des points qu’il faudra aller chercher dès la semaine prochaine et un déplacement sur la Côte d’Azur, à Nice.

Le film du match

9eme minute Superbe occasion pour l’ESTAC. Pi accélère plein axe. Il n’est pas attaqué et tente un ballon piqué des 20 mètres. Il oblige J.Carrasso à sortir le danger d’une belle claquette. 42eme minute Très bon débordement de Confais côté droit. Son centre devant le but est dégagé de la tête par un rémois. Derrière, Camus tente une volée du droit. J.Carrasso à sort encore le danger d’un bel arrêt horizontal cette fois-ci. 50eme minute (1-0) Superbe talonnade de Nivet pour trouver Darbion côté droit dans la surface. Son centre parfait du gauche trouve Camus devant le but qui pousse le ballon au fond des filets du droit. 60eme minute (2-0) Jean est déstabilisé par J.Carrasso dans la surface. Penalty indiscutable pour l’ESTAC. Le capitaine Nivet se charge de le frapper. Il prend à contre-pied J.Carrasso tranquillement du droit. 64eme minute (2-1) De Préville est lancé côté gauche. Il centre parfaitement devant le but et trouve Bifouma, seul. L’attaquant rémois ouvre son pied et trompe Dreyer d’un plat du pied droit. 83eme minute De Préville hérite du ballon côté gauche. Il accélère, pique dans l’axe et frappe du droit. Dreyer se couche bien et sauve son équipe en déviant le ballon de la main sur son poteau.

Les joueurs à la loupe

TROYES Enfin une victoire à domicile. Et de fort belle manière. Avec un NIVET très inspiré, à l’origine du premier but et buteur sur le second, l’ESTAC s’offre le derby de la Champagne. CAMUS a été efficace et s’est offert le premier but sur un service quasiment parfait de DARBION. Il a également réalisé un bon match. Devant, JEAN a été un véritable poison et a embêté toute la rencontre les défenseurs adverses. Au milieu, bon match de PI. Précieux balle au pied et également dans une forme intéressante. XAVIER THIAGO a bien bossé dans l’entrejeu, même s’il se montre trop agressif par moment. Il est logiquement averti. Derrière, la charnière RINCON-SAUNIER a tenu le coup très longtemps. Solides dans les duels notamment, ils sont trop court sur la réduction du score adverse. Sur les côtés, CONFAIS a été un poison sur son aile. Il a multiplié les appels et surtout les bons centres. MAVINGA a été moins en vue. Il sort sur blessure. Remplacé par DABO qui s’est montré plus offensif. Enfin, DREYER a réalisé un match sérieux. Il a sorti toutes les tentatives rémoises avant de craquer à bout portant. Un collectif sérieux et appliqué qui a permis à Troyes d’obtenir une victoire de prestige et relancer le suspense du maintien.   REIMS Reims a totalement déjoué. Les Rémois ont manqué d’envie ce samedi soir dans l’Aube et repartent logiquement avec zéro point. DE PREVILLE a pourtant surnagé et été l’homme le plus dangereux. Il est passeur décisif sur la réduction du score trop tardive de son équipe. BIFOUMA a été également en vue. Il marque, bouge beaucoup et offre des solutions. A côté, L.BANGOURA a été totalement transparent et ne s’est jamais montré dangereux. Le milieu à trois n’a pas fonctionné. KANKAVA était trop seul et n’a pas réussi à ressortir proprement le ballon. De son côté, DEVAUX n’était pas dans un bon jour et a manqué de justesse dans ses choix. ONIANGUE a joué un ton en-dessous de ses dernières sorties et n’a pas pesé sur le jeu de son équipe. Derrière, MANDI et WEBER ont souffert face aux appels incessants des joueurs offensifs adverses. Une soirée à oublier pour la charnière rémoise. Sur les côtés, CONTE et SIGNORINO ont pris l’eau et ont été battu par la vivacité des Troyens. J.CARRASSO a lui dégoûté les joueurs de l’ESTAC et permet à son équipe de ne pas avoir pris une fessée. Il a sorti un nombre incalculable de frappes et réalisé des arrêts de grande classe. Dommage. Reims n’a plus le choix et va devoir ramener des points de Nice vendredi prochain.

Monsieur l’arbitre au rapport

Monsieur Chapron a été comme à son habitude, intraitable sur les actions dangereuses. Il a sorti cinq cartons jaunes des plus logiques. Aucune erreur n’est à déplorer ce samedi soir au stade de l’Aube.

Ça s’est passé en coulisses…

- Troyes a gagné ses six derniers matches à domicile face à Reims en Ligue 1, après n’avoir gagné aucun des quatre premiers (un nul, trois défaites). - Troyes avait perdu ses sept derniers matches de Ligue 1, plus longue série en cours. C’était la plus longue spirale d’une équipe de l’élite depuis Valenciennes en avril-mai 2014 (7 aussi). - Reims n’a gagné qu’un seul de ses dix derniers matches contre Troyes en Ligue 1 (trois nuls, six revers), c’était le 21 avril 1978 (5-1). - Nicolas De Préville a fêté sa 100eme apparition en Ligue 1. Il avait marqué deux des trois derniers buts de Reims face à Troyes en Ligue 1.  

La feuille de match

L1 (34eme journée) / TROYES - REIMS : 2-1

Stade de l’Aube (12 650 spectateurs) Temps pluvieux - Pelouse correcte Arbitre : M.Chapron (6) Buts : Camus (50eme) et Nivet (60eme sp) pour Troyes - Bifouma (64eme) pour Reims Avertissements : Xavier Thiago (64eme) et Saunier (84eme) pour Troyes - Conte (30eme), J.Carrasso (59eme) et Bifouma (84eme) pour Reims Expulsion : Aucune Troyes Dreyer (6) - Mavinga (5) puis M.Dabo (57eme), Rincon (5), Saunier (5), Confais (6) - Xavier Thiago (5), Nivet (Cap) (6) puis Ben Saada (66eme), Camus (6), Pi (6), Darbion (6) - Jean (6) puis Azamoum (84eme) N'ont pas participé : Grandel (g), Veskovac, Karaboué, Court Entraîneur : M.Bradja Reims J.Carrasso (7) - Conte (4), Mandi (Cap) (5), Weber (5) puis Siebatcheu (75eme), Signorino (4) - Kankava (5), Devaux (4) puis Charbonnier (60eme), Oniangué (4), A.Bangoura (3) puis H.Traoré (52eme), De Préville (6) - Bifouma (5) N'ont pas participé : Agassa (g), Turan, N’Gog, Ndom Entraîneur : O.Guégan
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant