Troyes et Furlan, c'est fini !

le
0
Troyes et Furlan, c'est fini !
Troyes et Furlan, c'est fini !

Jean-Marc Furlan quitte ses fonctions d'entraîneur de Troyes. Une décision prise d'un commun accord jeudi matin avec le président Daniel Masoni.

Décidément, quand un président confirme un entraîneur à son poste, ce n’est pas bon signe… C’est pourtant ce qu’avait fait Daniel Masoni à l’issue de la défaite troyenne au Parc des Princes (4-1), samedi dernier. « Dans une période difficile pour la famille ESTAC toute entière, le président Daniel Masoni tenait à confirmer toute sa confiance à l’ensemble des joueurs et à son entraîneur, Jean-Marc Furlan. » Mais voilà, la défaite mercredi soir face à une équipe de Toulouse également relégable (0-3) a été celle de trop pour l’ESTAC, plus que jamais lanterne rouge et qui compte désormais treize points de retard sur Bordeaux, 17eme. A l’issue de ce nouveau revers face au TFC, l’entraîneur du club aubois avait trouvé ses joueurs « traumatisés ». « Si la solution, pour l’avenir de ce club, est mon départ, ça ne pose aucun problème, a-t-il également répété lors du point-presse d’après-match. Je l’ai déjà dit plusieurs fois à mon président. »

Une décision « nullement programmée »

D’autant qu’en interne, Furlan s’était retrouvé de plus en plus isolé ces derniers jours après la mise à l’écart de Thomas Joubert, un préparateur physique de qui il est très proche. Le tout quelques semaines après le départ de Noureddine Bouachera, responsable de la cellule de recrutement. Furlan est en tout cas le troisième entraîneur après Marcelo Bielsa (Marseille) et Hervé Renard (Lille) à quitter son poste. « Ce matin, Jean-Marc Furlan et le Président Daniel Masoni se sont entendus sur la fin de leur collaboration, annonce un communiqué jeudi matin. Cette décision, prise d’un commun accord et en bonne intelligence ne modifie pas les liens forts qui existent entre les deux hommes. Cette décision commune, nullement programmée, a pour unique objectif de redynamiser le groupe dans une période où rien ne semble lui sourire. Pour l’heure, aucun remplaçant n’a été choisi et le président Daniel Masoni s’exprimera en temps voulu. » Bon courage à son successeur…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant