Troubles alimentaires: les femmes mûres aussi

le
0
Toutes les études se concentrent sur les troubles alimentaires de la jeune femme ou de l'adolescente, à tort. Les femmes de plus de 50 ans sont également concernées.

Les troubles du comportement alimentaire sont loin de ne concerner que les jeunes femmes ou les adolescentes. Si la recherche se concentre principalement sur ces catégories, une étude publiée dans la revue International Journal of Eating Disorders montre qu'il n'existe en fait aucune barrière d'âge. Ce travail plutôt novateur s'est concentré sur une population de femmes américaines. Les volontaires étaient 1849 au total, blanches dans leur très grande majorité et âgées en moyenne de 59 ans. Plus d'un quart des femmes interrogées étaient obèses, près de 30 % étaient en surpoids, un peu moins de la moitié avait un poids normal et 2 % étaient trop maigres.

«Nous savons très peu de choses sur ce que les femmes de plus de 50 ans pensent de leur corps», explique Cynthia Bulik, chercheur à la faculté de médecine de Caroline du Nord et auteure principale de l'étude. «Il existe une hypothèse plutôt malheureuse qui veut qu'elles soient sorties de ces problèmes cor

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant