Troublé par l'emploi américain, le CAC 40 finit à l'équilibre

le
0
L'annonce des chiffres de l'emploi outre-Atlantique, moins bon que prévu, avait entraîné la Bourse de Paris à la baisse. Mais cette dernière s'est reprise en fin de séance pour finalement clôturer la semaine sur une hausse symbolique de 0,09% à 3750,55 points

La Bourse de Paris a joué au yoyo ce vendredi. Au lendemain d'une nette hausse, la place boursières parisienne consolidait ses gains en début de séance, sur une note stable, avant d'avancer plus offensivement à la mi-séance. Mais l'annonce de chiffres de l'emploi américain plus mauvais que prévu a fait retourner les indices en début d'après-midi. L'économie américaine n'a créé que 39.000 emplois en novembre, soit plus de quatre fois moins que le mois précédent et beaucoup moins qu'espéré, alors que le taux de chômage remontait à 9,8%, son plus haut niveau depuis avril. En fin de séance, les indices sont laborieusement remontés pour finalement clôturer en territoire positif: +0,09% à 3750,55 points.

Les investisseurs parisiens semblaient soucieux de vouloir conserver le seuil des 3700 points, difficilement atteint jeudi. Sur la semaine, le CAC signe une très petite performance avec un gain de 0,59%. Ailleurs en Europe, la Bourse de Francfort ne parvient pas à s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant