Troublantes révélations sur l'affaire Tapie

le
4
Selon le député socialiste Olivier Faure, il n'est pas contestable que l'ancien patron d'Adidas a été victime des «man?uvres» du Crédit lyonnais.

L'interminable affaire Tapie pourrait connaître de nouveaux rebondissements dans les semaines à venir. Claude Guéant devrait être entendu, courant octobre, par les policiers de la brigade financière. Rejoindra-t-il les autres protagonistes du dossier mis en examen pour «escroquerie en bande organisée»? C'est aujourd'hui le statut judiciaire de l'homme d'affaires, de son avocat Me Maurice Lantourne, de l'ex-magistrat Pierre Estoup, du PDG d'Orange Stéphane Richard et de l'ancien président du Consortium de réalisation (CDR) du Crédit lyonnais Jean-François Rocchi.

Ce sont les conditions dans lesquelles l'arbitrage a été rendu en 2008 en faveur de Bernard Tapie, dans le différend qui l'oppose depuis 1994 au Crédit lyonnais sur la vente d'Adidas à Robert Louis-Dreyfus, qui sont au c½ur du dossier. Procédure au...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • yves288 le vendredi 11 oct 2013 à 16:24

    il est utile de lire les déclarartions de Galbois ancien DAF d'Adidas sur les magouilles du CL/CDR http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/29/01016-20130929ARTFIG00137-pierre-galbois-si-bernard-tapie-est-un-voleur-alors-c-est-un-voleur-qui-a-ete-vole.php

  • maijerev le vendredi 11 oct 2013 à 14:59

    pov', il vous tire la larme à l'oeil l'es.croc ! A quan dle téléthon tant que vous y etes ?

  • mlaure13 le vendredi 4 oct 2013 à 00:54

    Quand on dit TOUS POUR-RIS...on n'en est pas loin ?!!!...

  • SaasFee le mardi 1 oct 2013 à 02:03

    Les brêles démagos se preparent a retourner leur veste une fois de plus. Quelle jouissance personnelle pour moi, le jour ou l'etat devra rendre son fric à Tapis, et y ajouter des penalités. Ce sera en quelque sorte un joli chapeau de bozo, un gros nez rouge et du maquillage à levres sur la figure de nos politiciens et journalistes qui ont joué les vierges effarouchées (d'innocence ?) sur ce dossier