Trophées UNFP : Blanc meilleur entraîneur, Mandanda meilleur gardien

le , mis à jour à 19:48
0

par Quentin Migliarini (iDalgo)

Comme souvent depuis l'arrivée du fonds d'investissement souverain du Qatar (QSI) à la tête du PSG, celui-ci a raflé la majorité des récompenses décernées aux trophées UNFP, ce dimanche. Ainsi, Zlatan Ibrahimovic a sans surprise décroché le titre de meilleur joueur de l'année au détriment d'Hatem Ben Arfa ou encore Angel Di Maria. Logique et incontestable tant le Suédois a marché sur le championnat cette saison avec 35 buts et 13 passes décisives à son actif. Des statistiques affolantes qui résument l'écrasante domination de l'équipe parisienne, seule au monde lors de cet exercice 2015-2016. Une hégémonie dont a profité Laurent Blanc, désigné meilleur entraineur pour la troisième fois de sa carrière, et ce malgré un nouvel échec aux portes du dernier carré de la Ligue des champions. Steve Mandanda a eu le mérite de survivre au naufrage marseillais en réalisant des performances exceptionnelles tout au long de la saison, c'est donc fort logiquement que le titre de meilleur gardien lui a été remis, malgré une rude concurrence incarnée par Vincent Eneyama, Anthony Lopes et Kevin Trapp. Ousmane Dembélé, âgé de seulement 18 ans et auteur de 12 buts cette saison, a été élu meilleur espoir, le plus beau but ayant été attribué à Pierrick Capelle, pour Angers. Huit joueurs du PSG forment le onze type de la saison 2015-2016 en Ligue 1. Baptiste Reynet (meilleur gardien), Famara Diedhiou (meilleur joueur), et Olivier Dalloglio (meilleur entraîneur) ont été récompensés en ce qui concerne la Ligue 2.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant