Trophée des Champions - Lyon / Bruno Genesio : « Je ne m'attendais pas à ça »

le
0
Trophée des Champions - Lyon / Bruno Genesio : « Je ne m'attendais pas à ça »
Trophée des Champions - Lyon / Bruno Genesio : « Je ne m'attendais pas à ça »

Bruno Genesio n’a pas masqué sa surprise après la contre-performance de l’OL samedi face au PSG lors du Trophée des Champions (4-1). « Déçu » par la copie rendue, l’entraîneur lyonnais veut néanmoins y voir « un mal pour un bien » à une semaine de la reprise de la L1.

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL A KLAGENFURT Bruno Genesio, êtes-vous plus déçu par le résultat ou par la manière samedi après la lourde défaite concédée par l’OL contre le PSG lors du Trophée des Champions (4-1) ? Les deux, on avait beaucoup d’espoir dans ce match. Malheureusement, à part peut-être dix minutes avant le premier but, où on rivalisé avec Paris dans le jeu, on a été surclassés dans tous les domaines. Est-ce seulement dû à la supériorité parisienne ? Tout simplement, je pense. J’avais dit que l'on allait essayer de resserrer l’écart cette année, mais il est, pour l’instant, trop important entre le PSG et nous. Il va falloir en tirer les enseignements, mais aussi se dire qu’on va se relever, parce que l'on ne jouera pas tous les week-ends contre une équipe comme celle-ci. Je rappelle qu’elle avait quand même quelques absents de marque, ça montre la qualité de cet effectif et de cette équipe, qui est très performante.

Genesio : « Il n’y avait eu aucun prémice d’une telle faillite »

Comment expliquez-vous que votre défaite aussi large ?  C’est assez difficile, parce qu’il n’y avait eu aucun signe dans la préparation d’une telle faillite au niveau défensif. Il y avait l’ambition que l'on souhaitait avoir dans le jeu, mais ça ne veut pas dire qu’il faut oublier certains principes de base, des fondamentaux. On a mis la charrue avant les bœufs, ce qui nous a pénalisés. On a été punis pratiquement à chaque fois que le PSG était dans notre camp. le score aurait pu être encore plus lourd si le PSG avait fait preuve de plus d’efficacité. On a failli défensivement. Avez-vous observé des attitudes individuelles qui vous ont déplu ? Je ne rentrerai pas dans les débats individuels. Mais oui, de manière collective. Sur le deuxième but, on est pris sur une touche rapidement jouée. Sur le quatrième, on est pris sur un coup-franc rapidement joué. On a fait preuve de naïveté, on a manqué de concentration. Ce sont des choses qui me dérangent plus que les buts encaissés sur des actions où le PSG a fait la différence de par sa qualité et il faut aussi le féliciter, parce qu’il a fait un très grand match. Je suis déçu parce que je ne m’attendais pas à ça. Ça montre aussi qu’on a encore beaucoup de travail, de chemin à faire. C’est peut-être un mal pour un bien avant le début du championnat.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant