Trop faible baisse d'effectifs chez les fonctionnaires

le
0
INFOGRAPHIE - La Défense fournit le plus gros effort, avec 7881 postes supprimés. Bercy suit, avec 2554 postes en moins.

3347 postes de fonctionnaires en plus: tel sera le bilan, à fin 2014, de l'évolution des effectifs de l'État depuis l'élection de François Hollande. La faute à une rentrée 2012 dispendieuse: à peine arrivée au pouvoir, l'équipe Ayrault a créé 6778 postes dans l'Éducation, sans compenser ce coup de pouce par des suppressions d'emploi supplémentaires dans les autres minis­tères. Le tir est depuis corrigé, mais très lentement: 1287 suppressions de postes en 2013 et 2 144 l'an ­prochain. Mais cet effort - minime, l'État employant 1,9 million de personnes - n'est pas suffisant pour absorber le dérapage de 2012. Et ce d'autant que le solde pour les opérateurs de l'État (Pôle emploi...) reste également positif. Le gouvernement l'assume: il se donne la mandature pour remettre les compteurs à zéro.

Fidèle à sa ligne politique, l'exécutif ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant