Trop de sel dans les médicaments effervescents

le
0
Certaines spécialités apportent, à la posologie la plus courante, autant de sodium que la dose journalière maximale conseillée et augmentent le risque cardiovasculaire, selon une étude britannique.

On traque le sel dans nos assiettes. Avez-vous pensé à celui qui se cache dans vos médicaments?

Une étude britannique publiée dans le BMJ a passé en revue les accidents cardiovasculaires survenus au sein d'une cohorte de 1,3 million de patients qui, entre 1987 et 2010, avaient eu au moins deux prescriptions, les uns de spécialités avec du sodium, les autres de leurs équivalents sans sodium. La conclusion de l'équipe de Jacob George (Ninewells Hospital de Dundee, Grande-Bretagne) est sans appel: «Les patients à qui ont été prescrits des médicaments, effervescents ou dispersibles, contenant du sodium ont plus d'incidents cardio-vasculaires que les autres.»

Seconde constatation: la quantité de sodium apportée par certains produits est loin d'être anecdotiq...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant