Trop de propreté peut nuire

le
0
Une étude de chercheurs américains vient jeter le doute sur certains produits d'hygiène.

Une bonne hygiène de vie est essentielle à la santé et celle du corps en fait partie intégrante. Mais un excès de propreté peut-il nous rendre malade? Une étude de chercheurs américains de l'université du Michigan vient jeter le doute sur certains produits d'hygiène. Ces scientifiques se sont penchés sur l'effet du triclosan (un composé chloré), un antibactérien et antifongique que l'on trouve dans certains savons, déodorants, dentifrices... et sur celui du bisphénol A (BPA), présent dans de nombreux plastiques et dans le revêtement interne de certaines boîtes de conserve, également doté d'un effet antibactérien.

Utilisant les données d'une vaste étude américaine nationale menée entre 2003 et 2006 sur des plus de 6 ans, ces chercheurs ont croisé les taux dans les urines de triclosan et de BPA avec les taux d'anticorps contre le cytomégalovirus (un virus très répandu) avec différents marqueurs des allergies ou du rhume des foins. Ces dernières donnée

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant