Trop d'automobilistes s'énervent au volant

le
1
A l'occasion de la journée mondiale de la gentillesse, les automobilistes ont été sondés sur leur comportement au volant. Bilan, ils ont du chemin à parcourir avant de pouvoir offrir une attitude responsable.

L'automobiliste développe une double personnalité. C'est ce que révèle une enquête commandée par MMA et réalisée par opinionway entre le 26 et 28 septembre dernier auprès de 1002 conducteurs. À l'occasion de la journée mondiale de la gentillesse, l'usager de la route a ainsi été interrogé sur les retombées de la gentillesse au volant. Or pour répondre, il fait le grand écart, tiraillé entre des pensées raisonnables et... la réalité. Ainsi Mr Jekyll pense qu'avec plus de gentillesse au volant, les routes seraient plus sûres et ils sont 87 % à en être persuadés. 79 % sont aussi convaincus que la gentillesse au volant est payante. Moins d'accidents, moins de consommation d'essence et moins de points perdus: telles sont les retombées positives.

Un ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 82554976 le mardi 13 nov 2012 à 09:52

    Les services de l'équipement et des mairies font tout pour compliquer la circulation , ils veulent chasser l'auto !! Mais alors pourquoi s'étonner des pertes d'emploi chez Peugeot , ...? Un peu de logique svp !