Trop d'aluminium dans les déodorants

le
0
INTERVIEW - Une enquête de 60 millions de consommateurs relance le débat sur la toxicité de ces cosmétiques. Pour André Picot, toxichimiste et expert honoraire auprès de l'Union européenne, le risque ne peut être écarté malgré le discours rassurant de l'Agence française du médicament.

Pourquoi utilise-t-on de l'aluminium dans les déodorants dits anti-transpirants?

L'aluminium a cette capacité de capter l'eau et de diminuer l'ouverture des pores des glandes qui sécrètent la sueur. Il stoppe ainsi efficacement la transpiration. Les déodorants dépourvus d'aluminium ne font que masquer les odeurs.

Les produits contenant de l'aluminium sont-il dangereux pour la santé?

Depuis très longtemps, je mets en garde contre l'effet du trichlorure d'aluminium contenu dans les produits car l'aluminium est déjà en soi un métal toxique. De plus, les sels d'aluminium sont solubles dans les graisses et dans l'eau, donc ils peuvent pénétrer l'organisme par la peau très facilement. Et cela, de manière encore plus rapide si on vient de s'épiler ou de se raser.

Pourtant, dans un rapport rendu en novembre, l'Afssaps estime qu'on ne peut mettre en évidence de lien entre cancer et exposition à l'aluminium par voie cutanée...

Je ne suis pas d'accord. Pour moi, il y a un li

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant