Tronet : " Aujourd'hui, c'est ma récompense "

le
0
Tronet : " Aujourd'hui, c'est ma récompense "
Tronet : " Aujourd'hui, c'est ma récompense "

Champion de France de cyclisme sur route après sa victoire ce dimanche à Chantonnay, Steven Tronet est revenu sur cette belle revanche. Le coureur Auber 93 ne participera pas au Tour de France mais portera le maillot bleu-blanc-rouge pendant un an.

En larmes après sa course, Steven Tronet avait du mal à réaliser son exploit. « J’en ai rêvé toute la semaine », a-t-il soufflé au micro de France 3 à l’arrivée. A 28 ans, le coureur Auber 93 s’offre un titre inespéré il y a encore quelques jours. « Je cours toute l’année contre eux (ndlr : les cyclistes ProTour). La semaine dernière je les bats sur la Route du Sud. Avec le niveau que j’ai depuis un mois, je me suis dit que je pouvais faire quelque chose. » Une belle revanche sur les équipes professionnelles pour le coureur de 28 ans, lui qui évolue dans la troisième division mondiale. « Ça fait neuf ans que je galère dans des équipes continentales. Aujourd’hui, c’est ma récompense. C’est énorme ! »

« Ce qui se passe derrière moi, c’est tant pis pour eux »

Steven Tronet est sorti vainqueur au terme d’un sprint confus, marqué par la chute de Nacer Bouhanni le grand favori. « J’ai fait le mort toute la course pour fatiguer Bouhanni le plus possible. C’est Tony Gallopin qui lance le sprint assez tôt et qui me permet de bien me lancer. Après, je vois la route s’ouvrir devant moi. La dernière ligne droite est interminable mais je vois le podium m’ouvrir les bras. Au final, je suis parfaitement lancé et je m’impose. C’est superbe ! Je ne vois pas Bouhanni tomber. Ce qui se passe derrière moi, c’est tant pis pour eux. » Le maillot bleu-blanc-rouge ne sera pas sur le Tour de France, Steven Tronet n’y participant pas, mais le Nordiste le portera avec fierté pendant un an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant