Tronc humain : le mystère Caroline C. reste entier

le
1
Le tronc humain a été découvert sous la rue Louis-Pasteur Vallery-Radot, dans le 18e arrondissement de Paris.
Le tronc humain a été découvert sous la rue Louis-Pasteur Vallery-Radot, dans le 18e arrondissement de Paris.

C'est l'histoire d'une énigme. L'énigme d'une jeune femme dont on a retrouvé le corps démembré sous la gaine électrique d'un chantier, dans le dix-huitième arrondissement de Paris. Les ouvriers de la rue Louis-Pasteur Valléry-Radot sont les premiers à faire la macabre découverte ce mardi 24 septembre. Sous le trottoir, un tronc humain est enveloppé dans du plastique, la tête et les jambes sectionnées. "On suppose que les mutilations ont été effectuées post-mortem, en raison de leur précision", nous indique-t-on au parquet de Paris. Aussitôt saisie de l'affaire, la police judiciaire met plusieurs jours à identifier le corps, dans un état de décomposition tel qu'il lui est d'abord impossible de déterminer le sexe de la victime.C'est le 27 septembre que tombent les premiers résultats d'analyse. Grâce aux empreintes digitales de la dépouille, le tronc humain retrouve un nom et une histoire. Il s'agit de Caroline C., jeune journaliste pigiste de 33 ans. Diplômée de la 27e promotion de l'IPJ (Institut pratique du journalisme), elle est originaire de Cannes et effectuait régulièrement des reportages pour France 3 Côte d'Azur, après être passée dans les rédactions du groupe Nice Matin.Une personne "perturbée et bipolaire"La jeune femme n'ayant plus donné signe de vie depuis le 19 août dernier, ses proches l'inscrivent alors sur le site www.personnesdisparues.com, où l'on apprend, dans la description qu'ils en donnent, que Caroline est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 11 oct 2013 à 19:39

    Comment ce mystère peut-il rester entier...puisse qu'il a été découpé ???...:-)))