Troisième Voie s'autodissout

le
0
Le groupuscule d'extrême droite, dirigé par Serge Ayoub, n'existe plus. Son leader a décidé, mardi soir, de l'autodissoudre. Il était dans le viseur du gouvernement depuis le décès de Clément Méric.

Il a souhaité couper l'herbe sous le pied du gouvernement. Serge Ayoub, leader de Troisième Voie a annoncé la dissolution de son mouvement, ainsi que celle de son service d'ordre, les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR). Dans son bar, Le Local, situé dans le XVe arrondissement de Paris, l'ancien leader des skins parisiens a annoncé mardi soir avoir pris cette décision «pour l'honneur», pour que mercredi, en Conseil des ministres, «Ayrault et sa clique n'aient plus aucune raison de nous dissoudre». La dissolution de Troisième Voie aurait été, selon Serge Ayoub, notifiée en préfecture il y a une semaine.

Peu après le décès de Clément Méric, et l'implication dans les coups mortels de l'un de ses sympathisants, Troisième Voie, qui a pris vivement sa d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant