Troisième fusillade mortelle en une semaine à Marseille

le
0
VIDÉO - Ces fusillades à la kalachnikov ont fait trois morts et trois blessés graves en cinq jours. Le maire de la ville Jean-Claude Gaudin dénonce une escalade de la violence.

C'est une série noire. Marseille a connu jeudi soir sa troisième fusillade en moins d'une semaine. Une personne a ouvert le feu à la kalachnikov dans un snack du quartier Saint-Antoine, situé dans le XVe arrondissement de la ville, blessant grièvement une personne et en tuant une autre.

L'opération a été violente : une trentaine de douilles et d'impacts ont pu être relevés sur place. Selon les premiers éléments de l'enquête qui a été confiée à la brigade criminelle de la Police judiciaire de Marseille, les deux victimes du tireur étaient connues des forces de police pour des faits anciens mais n'avaient plus refait parler d'elles depuis plusieurs années. Selon Jacques Dallest, procureur de la République à Marseille, «il pourrait s'agir d'un règlement de compte mais il est difficile pour l'instant d'en préciser le motif». Le magistrat a également évoqué la grande puissance des tirs qui ont perforé des meubles ainsi qu'un muret dans le restaurant. «Qua

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant