Trois violents incendies en un an dans le XXe

le
0
Cinq personnes étaient encore dans un état grave, lundi, après le sinistre à Belleville.

Cité du Labyrinthe, squat de la Baraka (un mort) et maintenant cour Lesage. En un peu plus d'un an, le XXe a été frappé par trois incendies dévastateurs. «Il existe une part de hasard», relativise Frédérique Calandra, la maire (PS) de l'arrondissement. Mais pas seulement. « L'habitat est très dense, surtout à Belleville et Ménilmontant, avec de petites copropriétés anciennes - pas forcément vétustes ou mal entretenues - donnant sur des courettes, poursuit-elle. Il y a parfois un seul escalier en bois pour accéder aux appartements, comme cour Lesage. Lorsque celui-ci prend feu, les habitants peuvent se retrouver piégés.»

Trois agents de sécurité et un maître-chien, rémunérés par la mairie, surveillaient hier les abords de l'immeuble de sept étages donnant sur la rue de Belleville. «Il ne faut pas qu'au traumatisme de l'incendie s'ajoute celui du cambriolage, comme cela a pu arriver cité du Labyrinthe », justifie Frédérique Calandra. À quelques rues

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant