Trois tueurs néonazis révulsent l'Allemagne

le
0
Ce groupe est soupçonné d'avoir exécuté neuf immigrés et une policière entre 2000 et 2007.

L'apparition d'un trio de tueurs en série néonazis ranime le spectre d'une «Fraction armée brune» terroriste en Allemagne. Dans un DVD découvert par la police, Uwe Mundlos, Uwe Böhnhardt et Beate Zschäpe se réclament de la NSU, «l'undergroud national socialiste», un mystérieux groupuscule d'extrême droite, et revendiquent les meurtres de neuf immigrés et d'une policière restés inexpliqués. Le ministre allemand de l'Intérieur, Hans-Peter Friedrich, a évoqué l'existence d'un «terrorisme d'extrême droite» outre-Rhin, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale.

Cernés par la police après l'attaque à main armée d'une banque ayant mal tourné à Eisenach, en ex-RDA, Uwe Mundlos et Uwe Böhnhardt se sont suicidés d'une balle dans la tête dans leur camping-car. Les enquêteurs y ont retrouvé l'arme de service et les menottes de Michèle Kiesewetter, une policière assassinée à Heilbronn en 2007. Et un DVD de 15 minutes mettant en scène une panthèr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant