Trois tortues luth échouées sur les côtes françaises

le
0
Malgré trois corps retrouvés ces derniers jours sur des plages françaises, la population de tortues luth qui sillonnent l'Atlantique se porte très bien.

En quelques jours, les corps de trois grosses tortues luth (jusqu'à 1,80 m de long et 200 kg) ont été retrouvés sur les côtes atlantiques: en baie de Somme, sur une plage du Pas de Calais et à Saint Palais en Charente-Maritime.

Une mauvaise nouvelle qui ne doit pas obérer la bonne: si globalement l'espèce est classée par l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) en «danger critique d'extinction», cela est surtout dû aux populations du Pacifique. «Les populations de tortues luth en Atlantique se portent très bien. Leur nombre est en augmentation depuis une dizaine d'années» précise Jean-Yves Georges chercheur CNRS au département d'Écologie de l'IPHC (Institut pluridisciplinaire Hubert Curien) de Strasbourg. «Cela pourrait s'expliquer par plusieurs choses: les tortues luth se dispersent plus dans l'Atlantique que dans le Pacifique réduisant les risques de captures accidentelles par les pêches industrielles qui sont par ailleurs moins abondantes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant