Trois suspects pour la voiture de police brûlée remis en liberté

le
7
REMISE EN LIBERTÉ DE TROIS DES QUATRE SUSPECTS POUR LA VOITURE DE POLICE BRÛLÉE
REMISE EN LIBERTÉ DE TROIS DES QUATRE SUSPECTS POUR LA VOITURE DE POLICE BRÛLÉE

PARIS (Reuters) - Trois des quatre hommes mis en examen dans l'enquête sur l'incendie d'un véhicule de police où se trouvaient deux agents, ont été remis mardi en liberté sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de source judiciaire.

Un autre suspect a été placé en détention provisoire.

Le parquet de Paris a fait appel d'une des trois remises en liberté, a-t-on précisé de même source.

Les quatre hommes, âgés de 18 à 32 ans, ont été mis en examen samedi dans le cadre d'une enquête ouverte pour "tentative d'homicide volontaire". Leurs avocats ont affirmé que le dossier était "vide".

Deux policiers se trouvaient à bord de leur véhicule lorsque des manifestants au visage masqué ont jeté un engin incendiaire dans l'habitacle à travers une vitre brisée avant, pour l'un d'eux, de tenter d'asséner des coups au conducteur.

La scène s'est déroulée en marge d'une contre-manifestation, non loin de la place de la République, où des policiers protestaient contre la défiance à l'égard des forces de l'ordre, qualifiée de "haine anti-flic".

Les images vidéo qui ont immédiatement circulé ont suscité de nombreuses réactions politiques venant de droite comme de gauche, y compris du Premier ministre Manuel Valls, lequel a réclamé des "sanctions implacables".

(Gérard Bon, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 il y a 6 mois

    Les juges avaient déjà cassé l'interdiction de manifester d'un des quatre accusés... Ils les autorisent maintenant a recommencer a casser du flic...

  • macgiver il y a 6 mois

    Ils vont en brûler une autre ! mdret après on se demandera pourquoi...

  • c.avion il y a 6 mois

    Belle image de la FranceNos illustres "poilus" de la guerre de 14 doivent être ulcérés par une telle décadence et un tel mépris pour la force publique !

  • M8614773 il y a 6 mois

    discretos*

  • M8614773 il y a 6 mois

    ils ont dut arreter trois pov type qui passé par là pour l' effet d'annonce et distos les relacher plus tard ^^

  • fdha il y a 6 mois

    pauvre France...

  • nono67 il y a 6 mois

    pas mal comme sanctions implacables !!! et celui en prison va sortir dans 15 jours , une fois l"émotion de l'incident passé . J'espère qu'à ce moment là nos chers journaleux inviteront valls ou cazeneuve pour commenter ces " sanctions judiciaires implacables "