Trois soldats saoudiens tués à la frontière avec le Yémen - SPA

le
0

RYAD, 31 juillet (Reuters) - Trois soldats saoudiens ont été tués et sept gardes-frontières blessés par des bombardements en provenance du Yémen vendredi, rapporte l'agence de presse saoudienne SPA. L'incident s'est produit à Dhahran Aljanoub, un gouvernorat situé dans la province frontalière d'Assir, a déclaré à SPA un porte-parole du ministère de l'Intérieur. La dépêche ne précise pas qui est à l'origine de ces tirs, mais les rebelles chiites houthis et les forces fidèles à l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh ont déjà perpétré des actions similaires par le passé. L'agence de presse Saba, qui est contrôlée par les Houthis, a déclaré vendredi que les forces chiites avaient tiré plusieurs roquettes sur des territoires saoudiens frontaliers, dont la province d'Assir. Selon SPA, l'armée saoudienne a riposté à ces pilonnages en détruisant des lance-missiles. Les accrochages à la frontière entre Arabie saoudite et Yémen sont fréquents depuis l'intervention de Ryad contre les milices houthies et les forces pro-Saleh en mars dernier, à la tête d'une coalition de pays arabes sunnites. (Omar Fahmy au Caire, Yara Bayoumy; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant