Trois soldats étrangers tués dans un attentat à Kaboul

le
0

(Actualisé avec bilan révisé par l'Otan, précisions, autres violences) KABOUL, 16 septembre (Reuters) - Un attentat suicide à la voiture piégée près de l'ambassade des Etats-Unis à Kaboul a tué mardi au moins trois militaires de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) commandée par l'Otan en Afghanistan, a annoncé cette dernière. Les taliban ont revendiqué cette attaque commise contre un convoi de l'Isaf circulant sur la principale route menant à l'aéroport international de Kaboul. Dans un communiqué laconique, l'Isaf annonce la perte de trois militaires et dit enquêter sur cet incident. Elle a annulé un précédent communiqué faisant état de la mort de quatre militaires. Un photographe de Reuters dit avoir vu les forces de l'Otan emmener dans leur caserne quatre cadavres enveloppés dans des housses de plastique noir. On ignore s'il y a des victimes afghanes. Vice-ministre afghan de l'Intérieur, Mohammad Ayub Salangi a écrit sur Twitter qu'un attentat suicide à la voiture piégée avait visé un convoi de troupes étrangères. L'explosion, à quelques centaines de mètres de l'entrée principale de l'ambassade américaine, a détruit des voitures et fait voler en éclats des vitrines de magasin. Les taliban restent actifs à travers l'Afghanistan alors qu'approche la date du retrait de la majeure partie des forces combattantes étrangères, prévu pour la fin de l'année. Ils pourraient en outre profiter de l'impasse politique dans laquelle est plongée le pays en raison de la contestation des résultats du second tour de l'élection présidentielle en juin. Dans la province occidentale de Herat, un militaire américain a été tué lundi soir lorsqu'un membre des forces de sécurité afghanes a lancé une grenade contre ses formateurs, a dit un responsable occidental ayant requis l'anonymat. Dans un communiqué publié mardi, l'Isaf ne confirme pas les circonstances de cet incident et se contente de dire qu'un homme portant un uniforme de l'armée afghane a "retourné son arme contre des membres de l'Isaf". Au cours de la nuit, deux kamikazes ont fait exploser 26 camions citernes en attaquant un poste des douanes près de la frontière avec le Pakistan, rapporte le média afghan Tolo. (Mirwais Harooni et Kay Johnson, avec Jessica Donati; Jean-Stéphane Brosse et Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant