Trois soldats éthiopiens de la Minuad tués au Darfour

le
0

KHARTOUM, 17 octobre (Reuters) - Trois soldats éthiopiens de la Minuad, la force d'interposition de l'Onu et de l'Union africaine au Darfour, ont été tués par balles jeudi dans le nord du territoire. Dans un communiqué, le commandant de cette force "hybride" a précisé que les trois militaires avaient été pris pour cible alors qu'ils étaient de faction devant un point d'eau à Korma. Deux d'entre eux sont morts sur place, le troisième a succombé à ses blessures après avoir été transféré à Khartoum, la capitale du Soudan. Leurs agresseurs n'ont pas été identifiés. Depuis sa création, en 2007, la Minuad, censée assurer la protection des civils au Darfour et favoriser un règlement politique de la crise ouverte en 2003, a perdu 61 soldats de la paix. "C'est un mois d'octobre sanglant pour les opérations de maintien de la paix de l'Onu", a commenté à New York le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon. "Au Darfour, au Mali et en République centrafricaine, nous avons perdu 14 soldats de la paix dans des actes hostiles, près d'un par jour." (Khalid Abdelaziz; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant